jeudi 28 décembre 2023

Un pays a le droit de vivre comme il le veut.

C'est vrai a priori. 

Un pays peux même choisir de vivre de la même manière que l'homme de Néandertal.

Mais il faut connaitre la psychologie de ces voisins, par exemple les US et leurs alliés qui considèrent que si une ressource n'est pas protégée  (comme par exemple les ressources du Kuweit) alors elle risque d'être captée par leurs ennemis ou leurs compétiteurs. Il faut donc capter et protéger cette ressource  avant les autres car elle ne va probablement pas rester longtemps disponible et ceux qui ont mal agit les premiers vont être récompensé.

Par exemple l'Afghanistan n'a pas seulement un intérêt à cause de ses ressource minières mais aussi par sa proximité avec l'URSS et maintenant la Russie. Cela en fait une territoire adapté et de grande valeur pour y effectuer des guerres, expérimenter des armes de tout type et en particulier de types nucléaires. Il faut donc y être présent pour pouvoir y jouer la défensive, un avantage que l'on peux apprécier maintenant dans la guerre en Ukraine. Aujourd'hui, il semblerait que la Chine ait l'avantage concernant les ressources dans ce pays.

J'ai entendu plusieurs fois  et de manière explicite ce type de raisonnement lors d'interviews concernant par exemple la corruption active des élites en Afrique. D'ailleurs les US ont été obligé de créer une loi interdisant ce type de comportement pour limiter la corruption active à l'étranger par ces propres citoyens ou par des entreprises qui son domiciliées sur son territoire, tellement ces pratiques étaient dommageables pour certains pays.

Un pays risque fort de ne pas pouvoir se défendre s'il n'a pas:

  • un system politique  permettant de  partager les richesse pour motiver la population au travail  en protégeant la propriété privée.
  • une élite permettant d'avoir une armé puissante et donc  une économie solide. 
  • une attitude parfois prédatrice sur les autres pays tout en évitant  les guerres .

Donc les choix d'un pays sont limités s'il veut pouvoir garder une relative indépendance et vivre  "comme il veut".

Bon c'est très très simplifié et même peut être inexacte. Bien que je ne sois ni un politologue ni un économiste, j'estime que cela fait parti du fondement de la stratégie globale d'un pays qui veut survivre. 

Si j'ai fait ce poste c'est parce que que des gens dans la rue m'ont directement dit ce qui est dans le titre. 

Je connais aussi sur un plan personnel le prix à payer pour vivre "comme je le veux". 

C.a.d  -littéralement- ne pas me tuer au travail et ne pas mourir un ou deux ans après la retraite.

C'est pas gagné! J'ai été smicard pendant 25 ans et vingt d'exposition à des produits chimique cancérigènes dans l'agro-alimentaire!

mercredi 27 décembre 2023

Lenteur voir arrêt de la synchronisation de OneDrive pour des transferts de gros volume de donnée.

Après 12 mois de suscription basique à 2€  par mois pour office 365 avec OneDrive, je décide d'installer 8 go de données dans OneDrive. J'ai un volume permis de 100go.

Apparemment ce n'est pas fait pour cela car après 24 heurs de synchronisation les données ne sont toujours pas installées sur les serveurs de Microsoft et il ne semble pas  qu'il y ait un trafic internet suffisant sur ma machine  qui prouve que l'installation est en cour.  

De plus ma machine c'est mis en veille avant la fin du transfert. Ce gendre de chose n'arrive pas lorsqu'on visualise un film en streaming.

J'ai du dépasser un quota de transfert pas jour. L'IA qui prend la de décision de permettre le trafic n'a peut-être pas pris en compte 12 mois d'inactivité. 

Si c'est normal alors il ne faut pas compter utiliser l'espace de stockage pour y installer des backups volumineux.

Cela semble être utile seulement pour l'accumulation de petits fichier créés avec office 365 au fur et a mesure de leur création.

Et les photos?


mardi 26 décembre 2023

Innovation et dynamisme économique.

Partout en Europe on voit une tendance à uniformiser les lois et les mécanismes économiques. Derrière cela il y a une idée socialisante qui tend à aplanir. 

Cette il y a des avantages à une telle tendance: la population risque moins de sombrer et d'être éjecté du partage des richesses. La population est plus protégée.

Mais on voit depuis très longtemps que les gens qui veulent innover partent à l'étranger et en particulier aux U.S.

Donc la question est de savoir si l'on peut trouver une solution intermédiaire en permettant à certaines portions du territoire Européen d'avoir un fonctionnement différent et donc une législation différente dans le but d'avoir des foyer d'innovation technique ou scientifiques  et même financière.

Cela pourrait être fait de manière progressive en donnant de plus en plus "d'avantage" a certaines régions en généralisant par exemple les avantages fiscaux données à certaines entreprises dans une commune à un territoire plus grand autour de centres industriel, universitaires ou financiers.

A l'inverse on pourrait aussi privilégier dans certaines conditions  des solutions qui "étouffent" l'innovation en privilégiant la normalisation  et la standardisation pour la production de masse au niveau européen de produits de consommation de base dans le but d'abaisser leur prix.

Dans les deux cas il faudrait penser à des choix et de mesures  permettant de gérer les risques d'échecs en se posant des questions comme:

Production de masse:

  • A quel moment passer un produit dans une production de masse? Obsolescence et durée de vie, maturité de la conception du produit ,
  • Cout de l'abandon du produit de l'adaptation de chaines de production à un autre produit. 

mercredi 1 novembre 2023

Géopolitique

Tout le monde s'en doute, je suis un amalgame de différentes ambitions ratées. D'ailleurs j'avais  répondu à un conseiller emploi qui me proposait de me diriger vers le journalisme que effectivement certaines de mes caractéristiques auraient pu être un avantage pour faire ce métier. Mais certainement pas ma capacité à écrire vite. J'ai omis de dire à ce conseiller que je suis dyslexique.

je vais donc continuer d'écrire dans la ligne que j'ai adopté dans ce Blog. 

On peut passer en revue différents points et avertissements que j'ai vu dans la presse:

  • Besoin de contrer la Chine pour la forcer à alimenter son marché intérieur au lieu d’inonder les marché occidentaux avec ces produits. Besoin de contrer son influence grandissante partout dans le monde et difficultés grandissantes de la Chine  avec les investissements qu'elle a faits dans plusieurs pays. Intimidations et  avertissements multiples de guerres avec la Chine. Présence de conflit et de troubles grandissants avec les pays par lesquels les chemins de la soie passent et achemine les exportations chinoises.
  • Concurrence accrue pour le contrôle des matières premières.
  • Incapacité à contrôler les dégâts écologiques tout en maintenant l'objectif de niveau de vie visé par la majorité des pays.
  • Rapprochement de la Russie et de la Chine auquel pourraient se joindre aussi l'Inde. C'est comme si il était inévitable que le monde allait se diviser en deux camps. Chacun cherche des appuis et privilégie la promiscuité géographique, les alliance historiques et les intérêts commun.  
La conclusion est que la situation ne va pas s'améliorer et que nous risquons des troubles majeurs dans les prochaines années. J'imagine donc une liste des conséquences possibles.

  • Précipitation d'un  nombre grandissant de pays dans le sous développement et le chaos. Il y a une bonne liste de candidats au Moyen-Orient et  en Afrique. Cela pourrait s'étendre aussi à une partie de l'Asie centrale et du sud.
  • Hausse du prix des matières premières: je vais stocker un peu de gazole.
  • Augmentation de la pauvreté de la population mondiale (mêmes si les PIB augmentent). 
  • Guerres accrues par pays interposés entre les deux bloques.
Le conflit  israélo-palestinien pourrait être le détonateur. 
Au vues de ce qui se passe à Gaza il ne me semble pas que les protagonistes veuillent vraiment éviter l'embrasement général.

Une autre manière de dire serait:
En simplifiant outrageusement, le monde va se diviser en deux camps mais il n'y pas de place pour deux. Donc soit chaque camps va souffrir de manière égale ou un des camps va sombrer. Mais qui a le plus de chance de survivre? Ceux qui sortent à peine du sous-développement ou ceux qui possèdent la meilleur armé et la meilleur élite? 

Je pourrais ajouter que les US sont peut-être persuadés qu'il n'y a pas de place pour deux  à cause de la disponibilité des matières premières et à causes de danger écologiques de plus en plus imminent du à la montée des eaux, danger écologique  lui même du à l'activité industrielle. Dans ce cas la montée des conflits dans les zones tampons serait peut-être une indication qu'ils ont évalué leur chance de survie comme suffisante ("We will prevail") et qu'il est de leur intérêt de se "laisser entraîner" dans un conflit général qu'ils sont sur de gagner contre le leader du camps d'en face: La Chine.

J'ajoute que il en aurait peut-être pas été ainsi si la Russie avait rejoint l'Europe. 
Je veux dire quand les camps sont très nettement en déséquilibre on arrive peu-être plus rapidement à un accord. Pourquoi cela n'a -t-il pas été le cas? 

En fin de compte les enjeux et les sacrifices humain ne se compterons pas en nombre de 150 personnes ou 1400 personnes  ou même 10000 personnes. Non les conflits militaires locaux et les catastrophes économiques globales pourraient coûter la vie à plus d'un milliard de personnes.

Au fond il y a peut-être une place pour les deux camps sans diminuer le niveau de vie ou même diminuer la population. Mais quelle serait le coût de diminuer la population mondiale, nos économies ont-elle prévue cela? A-t-on l'assurance que l'on va pouvoir rendre l'économie suffisamment durable pour garantir un niveau de vie et une population en hausse? Si on trouve des solutions l'Inde et la Chine et même l'Occident pourront-il les implémenter suffisamment rapidement? J'ai bien exploré les informations et bien que j’entrevois beaucoup d'espoir je ne vois rien de sûr en ce qui concerne la durabilité. La chine a-t-elle bien évalué les implications d'une balance commercial qui est réinvestit à l'étranger alors qu'elle pourrait investir en chine pour rendre son économie plus durable? Va elle pouvoir protéger ses investissements à l'étranger et ne pas en perdre la plus grande partie? Que va-t-il arriver si l'occident ne peux plus absorber ses exportations? A-elle commis une erreur stratégique? Les US ont-ils été responsables en promotionnant un mode de vie qui ne peut être partagé par l'ensemble de la planète?

24/01/2024
Si on observe l'évolution de la situation on remarque que on a des difficultés  dans la sortie  sud de la mer  rouge. Cela semble perturber le commerce à destination de l'Europe en provenance de l'Asie. Le pétrole saoudien  peux encore passer par le canal de suez. et le golfe persique. Mais les US  sont exportateur de pétrole. Le golf persique pourrait aussi se boucher mais cela ne semble pas être de l'intérêt des iraniens. Que va-t-il se passer si le US décident qu'ils doivent détruire le potentiel militaire de l'Iran? L'Europe est-elle aussi une cible? Le fait qu'elle n'empêche pas les importations de produits Chinois  est-il sanctionné? Qui va être le plus sanctionné si la sortie du golfe  persique se ferme?

dimanche 1 octobre 2023

Reparation de vieux velux pourris à l'epoxy.

L'étanchéité des vis fixant les garnitures métalliques des vieux velux doivent être vérifiées régulièrement pour éviter la pourriture  du bois (selon mon expérience).

Le premier velux GFL 7

Je prends le partis d'enlever le bois pourris pour le remplacer par de l'époxy et du polyesther.

Choix hasardeux! Certains disent qu'il faut mieux faire des pièces de bois et coller.

 Seul des partis en bois vissé qui sont des supports de joint ont été remplacées et non réparées. 

La plus grosse erreur c'est la non utilisation de joint butyle pour étanchéifier les vis de fixation des garnitures métalliques. 

Réparation avec plusieurs produits: colle polyuréthane  PPU100, pâtes époxy , choucroute polyester.

La PPU 100 est utilisée comme colle bois et comme primaire d'accrochage pour la choucroute et l'époxy (tolérant à surface de collage humide car l'eau accélère la prise de la PPU 100).

Peinture acrylique bois micro-poreuse (pas très compatible avec polyester!).

Pour l'instant cela a tenu plus de trois ans.


Le deuxième est aussi un velux GFL 7. 

uniquement avec de la PPU et de l'époxy chargé.

Plusieurs problèmes 

Mauvais remplissage des trous de vis pourris avec la ppu 100

Il faut utiliser une seringue et boucher le trou pour empêcher les trous horizontaux de se vider

(vaudrait mieux utiliser de l'époxy si bien sec). 

Oublie morceau de vis dans trou pourris  qui cause déviation de la nouvelle vis.

Non contrôle de la perpendicularité des angles de l'ouvrant: je me retrouve avec un léger losange 2 à 3 mm

Non repérage des garnitures en métal et erreur de montage et pliage de tôle!

Les cotes n'ont pas non plus dû être respectées sur la hauteur de l'ouvrant et du dormant: je dois raboter.

Mais le Velux  était vraiment très pourris.

L'ouvrant est entièrement étanche (primaire époxy et peinture acrylique non micro-poreuse)

Le dormant est partiellement traité avec du primaire époxy et de la peinture acrylique tout support .

Il me reste quelques retouches de peinture acrylique tout support étanche sur primaire époxy.

Si je rachète des velux ils doivent avoir impérativement des garniture (clipsées?) sans trou pour des vis à l’extérieur.

mercredi 27 septembre 2023

Catastrophe

Donc une boule de sable et de roche agglutiné par  gravitation s'approche de la terre.  

500 mètres de diamètre. On a pas la masse totale. Mais cela doit être calculable avec la trajectoire. 

Il disent que cette boule de sable agglutiné  devrait  se désintégrer très facilement dans l'atmosphère si elle y rentre.

Dans d'autre textes sur les météorites, une météorite de 300 mètres de diamètre mais constituées de matière solide rocheuse, la puissance libéré est de plus de 1000 Mégatonnes de TNT ... La plus grosse bombe ayant explosée a libéré 57 Mégatonnes.

En cas de collision avec l’atmosphère cela risque de faire un très beau feu d'artifice!!!!

Je ne m'aventurerais pas à contempler le spectacle mais chercherais plutôt à m’enterrer le plus profondément possible.

J'ai souvent fantasmé sur les possibilités d'éviter une collision de ce type ......science fiction......

Donc on pourrait utiliser un accélérateur de particule très puissant pour accélérer la météorite mais en s'appuyant sur quoi ..... un nuage de sable.....?

On pourrait aussi bombarder en utilisant l'explosion comme un accélérateur......mais dans un nuage de sable on ne ferait que le disperser sur une grande étendue ..... augmentation des risques de destruction des satellites artificiels......

On pourrait aussi capter des portions du nuage de sable, les charger dans  un canon et faire un tire groupé en s'appuyant sur ..... un objet ayant capturé la météore ( un grand sac ) .....en espérant changer sa trajectoire......

Le sac pourrait être refermé, plié  pour augmenter la densité de la boule, diminuer son volume, le remplir de gaz. Trop dangereux!

On pourrait replier le sac pour fabriquer une sorte de long boudain puis  concentrer la masses sur les extrémités du boudain , faire entre le tout en rotation comme une fronde, puis couper au milieu. Ça risque de coûter plus cher que de propulser le tout!

mardi 12 septembre 2023

Élucubration sur les probabilités et les permutations.

 Supposons que j'ai une fonction de probabilité pour un ensemble fini de  variable discrète.

Et que cette fonction soit purement aléatoire.

Il est peut-être possible de la ramener à une fonction normale en permutant les valeurs  des variable discrète.

Il y a peut-être un intérêt mathématique.

Mais je ne vois pas de cas pratique. 

Cette permutation peut-elle arriver de manière naturelle et causer dans certain cas un phénomène causé par le caractère normal que prend la distribution?

Quel est le nombre de permutations qui permettent une transformation qui approche suffisamment la distribution normale?

Le langage décrivant l'univers peut-il être construit et basé sur des valeur discrètes?

Comme l'avertissement de ce Blog le dit: de nombreux risques sont pris ici, y compris le risque d'être ridicule.

mercredi 15 février 2023

Rationaliser

On a tous besoin de  rationaliser, c'est à dire de ce structurer et de se stabiliser avec des croyances conformes au groupe auquel on appartient. 

Mais cela peut devenir un ghetto.

Il faut donc -tout en se méfiant- avoir une tolérance dans les croyances et les comportements irrationnels.

Car c'est aussi un moyen de se structurer tout en  permettant à l'imaginaire de ce développer. C'est un problème de liberté et de motivation / émotion.

J'ai été surpris une fois en lisant (ou en écoutant  à la radio ) un écrit d'un grand personnage de l'histoire  scientifique qui mêlait  argument rationnels et irrationnels. Cela ne l'avait pas empêché de faire de grandes découvertes.

Découvrir c'est aussi prendre ce genre de risque.

C'est pour cela -je crois- qu'une plus grande tolérance existe envers les gens qui travaillent dans le domaine de la recherche au sein de grandes entreprises .

jeudi 2 février 2023

Distribuer le courrier ou des colis.

J'ai une expérience de quelques mois dans ce domaine. J'ai pu m'apercevoir que distribuer dans un secteur que vous ne connaissez pas est très difficile: vous distribuez 10 ou 15 colis alors que vous devriez normalement en distribuer 40.

J'ai rapidement  arrêté d'utiliser les logiciels qu'on ma fournis. Ceux qui sont destinés à faciliter l'orientation dans la ville ou la campagne.

J'ai finit par fabriquer mes propres cartes et les apprendre.

Mais dans le cas ou je me trouvais en terrain inconnu, il m'est arrivé de faire appel à Maps de Google. J'ai recherché manuellement chaque adresse que j'ai enregistrée. Je me suis donc trouvé avec un ensemble de points géographiques sur la carte que je n'avais qu'à choisir pour obtenir l'itinéraire. Un tracé du parcours déjà effectué aurait pu aider à trouver le prochain point de distribution.

J'ai trouvé cela plus "pratique" que le logiciel que l'on m'avait fournis. 

On aurait pu générer cet ensemble de points directement avec la liste des colis enregistrés pendant la préparation de la tournée tout en ayant la possibilité de la modifier.

Ce qui devrait peut-être constituer une amélioration: 

--Ne pas être obligé de rester  dans le parcours idéal calculé par le logiciel: Si on ne connais pas le secteur on a probablement eu des problèmes pour classer les colis dans le véhicule. On peut donc deviner et rattraper un oublis du à un mauvais classement sans à avoir faire un gros détours.

-- On peut intégrer en cours de tournée  un colis qui n'a pas été enregistré dans la tournée.

-- Garder une vue d'ensemble du parcours pour pouvoir prendre des décisions et le modifier. 

Je reste persuadé qu'il faut avoir à la fois des cartes électroniques, mais aussi des  cartes imprimées standard et des cartes spécialisées ne respectant pas les distances, des schémas qui mettent en priorité la lisibilité des noms et des numéros de rues (un gros problème sur Google Maps). 

Il y a aussi d'autre problèmes qui font irruption à chaque fois que l'on automatise: ce sont les contraintes ajoutées. Cet ajouts de contraintes est parfois nécessaire pour lutter contre la corruption mais on sais qu'il arrive un point ou la lutte contre la corruption coute plus chère que la corruption elle même. 

Si l'automation n'est la que pour augmenter la productivité, il ne faut pas que les contraintes supplémentaires diminuent trop ou même annule les gains supposés. Par exemple scanner le colis une première fois pour créer la  tournée puis une deuxième fois pour organiser le trajet.