mercredi 1 novembre 2023

Géopolitique

Tout le monde s'en doute, je suis un amalgame de différentes ambitions ratées. D'ailleurs j'avais  répondu à un conseiller emploi qui me proposait de me diriger vers le journalisme que effectivement certaines de mes caractéristiques auraient pu être un avantage pour faire ce métier. Mais certainement pas ma capacité à écrire vite. J'ai omis de dire à ce conseiller que je suis dyslexique.

je vais donc continuer d'écrire dans la ligne que j'ai adopté dans ce Blog. 

On peut passer en revue différents points et avertissements que j'ai vu dans la presse:

  • Besoin de contrer la Chine pour la forcer à alimenter son marché intérieur au lieu d’inonder les marché occidentaux avec ces produits. Besoin de contrer son influence grandissante partout dans le monde et difficultés grandissantes de la Chine  avec les investissements qu'elle a faits dans plusieurs pays. Intimidations et  avertissements multiples de guerres avec la Chine. Présence de conflit et de troubles grandissants avec les pays par lesquels les chemins de la soie passent et achemine les exportations chinoises.
  • Concurrence accrue pour le contrôle des matières premières.
  • Incapacité à contrôler les dégâts écologiques tout en maintenant l'objectif de niveau de vie visé par la majorité des pays.
  • Rapprochement de la Russie et de la Chine auquel pourraient se joindre aussi l'Inde. C'est comme si il était inévitable que le monde allait se diviser en deux camps. Chacun cherche des appuis et privilégie la promiscuité géographique, les alliance historiques et les intérêts commun.  
La conclusion est que la situation ne va pas s'améliorer et que nous risquons des troubles majeurs dans les prochaines années. J'imagine donc une liste des conséquences possibles.

  • Précipitation d'un  nombre grandissant de pays dans le sous développement et le chaos. Il y a une bonne liste de candidats au Moyen-Orient et  en Afrique. Cela pourrait s'étendre aussi à une partie de l'Asie centrale et du sud.
  • Hausse du prix des matières premières: je vais stocker un peu de gazole.
  • Augmentation de la pauvreté de la population mondiale (mêmes si les PIB augmentent). 
  • Guerres accrues par pays interposés entre les deux bloques.
Le conflit  israélo-palestinien pourrait être le détonateur. 
Au vues de ce qui se passe à Gaza il ne me semble pas que les protagonistes veuillent vraiment éviter l'embrasement général.

Une autre manière de dire serait:
En simplifiant outrageusement, le monde va se diviser en deux camps mais il n'y pas de place pour deux. Donc soit chaque camps va souffrir de manière égale ou un des camps va sombrer. Mais qui a le plus de chance de survivre? Ceux qui sortent à peine du sous-développement ou ceux qui possèdent la meilleur armé et la meilleur élite? 

Je pourrais ajouter que les US sont peut-être persuadés qu'il n'y a pas de place pour deux  à cause de la disponibilité des matières premières et à causes de danger écologiques de plus en plus imminent du à la montée des eaux, danger écologique  lui même du à l'activité industrielle. Dans ce cas la montée des conflits dans les zones tampons serait peut-être une indication qu'ils ont évalué leur chance de survie comme suffisante ("We will prevail") et qu'il est de leur intérêt de se "laisser entraîner" dans un conflit général qu'ils sont sur de gagner contre le leader du camps d'en face: La Chine.

J'ajoute que il en aurait peut-être pas été ainsi si la Russie avait rejoint l'Europe. 
Je veux dire quand les camps sont très nettement en déséquilibre on arrive peu-être plus rapidement à un accord. Pourquoi cela n'a -t-il pas été le cas? 

En fin de compte les enjeux et les sacrifices humain ne se compterons pas en nombre de 150 personnes ou 1400 personnes  ou même 10000 personnes. Non les conflits militaires locaux et les catastrophes économiques globales pourraient coûter la vie à plus d'un milliard de personnes.

Au fond il y a peut-être une place pour les deux camps sans diminuer le niveau de vie ou même diminuer la population. Mais quelle serait le coût de diminuer la population mondiale, nos économies ont-elle prévue cela? A-t-on l'assurance que l'on va pouvoir rendre l'économie suffisamment durable pour garantir un niveau de vie et une population en hausse? Si on trouve des solutions l'Inde et la Chine et même l'Occident pourront-il les implémenter suffisamment rapidement? J'ai bien exploré les informations et bien que j’entrevois beaucoup d'espoir je ne vois rien de sûr en ce qui concerne la durabilité. La chine a-t-elle bien évalué les implications d'une balance commercial qui est réinvestit à l'étranger alors qu'elle pourrait investir en chine pour rendre son économie plus durable? Va elle pouvoir protéger ses investissements à l'étranger et ne pas en perdre la plus grande partie? Que va-t-il arriver si l'occident ne peux plus absorber ses exportations? A-elle commis une erreur stratégique? Les US ont-ils été responsables en promotionnant un mode de vie qui ne peut être partagé par l'ensemble de la planète?

24/01/2024
Si on observe l'évolution de la situation on remarque que on a des difficultés  dans la sortie  sud de la mer  rouge. Cela semble perturber le commerce à destination de l'Europe en provenance de l'Asie. Le pétrole saoudien  peux encore passer par le canal de suez. et le golfe persique. Mais les US  sont exportateur de pétrole. Le golf persique pourrait aussi se boucher mais cela ne semble pas être de l'intérêt des iraniens. Que va-t-il se passer si le US décident qu'ils doivent détruire le potentiel militaire de l'Iran? L'Europe est-elle aussi une cible? Le fait qu'elle n'empêche pas les importations de produits Chinois  est-il sanctionné? Qui va être le plus sanctionné si la sortie du golfe  persique se ferme?