samedi 21 novembre 2020

Délire au sujet de la concurrence des nations.

Vous pouvez avoir dans une nation  des hommes dont le QI est très élevé et qui, si ils sont correctement élevé, risquent de vous faire perdre votre  leadership.

Vous avez plusieurs possibilités pour éviter de perdre le leadership:

Vous pouvez décider de les capter et les inventions qu'il auront trouvées bénéficieront  à tous le monde bien sur mais en priorité à ceux  qui ont pris leur contrôle.

J'ai entendu parler comme cela de grand groupe industriels qui ont refusé de laisser partir certain expert et ont préférer les garder et les payer à ne rien faire. Car du point de vue de la conservation  du leadership il faut avant tout éviter qu'ils travaillent pour la concurrence.  

Au niveau d'une nation vous avez en plus les impératifs militaires et en particulier la dissuasion qu'elle soit nucléaire ou biologique.

Il serait donc normal que des nations  protègent leur capital potentiel. C'est à dire repérer, protéger et capter les jeunes personnes ayant un grand potentiel. Cela inclut probablement l'utilisation de leurres  pour repérer ceux qui sont chargés de les capter ou  de les détruire.

Cela pourrait être le sujet d'un film captivant. Je n'en ai pas vu pour l'instant.

Dans le cadre du Covid j'ai encore envie d'évoquer quelques notions qui sont le fruit de mon imagination (au moins):

--un vaccin est utilisé non pas pour vacciner mais aux contraire induire une maladie qui ne se révélera que lorsque un autre virus fera son apparition. Cela pourrait être une nouvelle arme biologique secrète. Mais je ne sais si cela existe ou même si cela est possible. Un dérivé du virus du SIDA peut-être.

-- On voit aussi que malgré l'interdiction des armes biologiques on ne peut se passer des outils permettant de les contrer. Mais comment contrer une arme si on n'en connait pas sa nature exacte? Je veux dire qu'on est probablement bien obligé d'essayer d'en fabriquer! Je suppose donc que l'interdiction des armes concerne avant tout la quantité ainsi que les vecteurs. Mais il faut bien reconnaître que pour contrer une pandémie il faut bien avoir des moyen massif de fabrication et de distribution de virus (ou autre outils biologique potentiellement dangereux). Cette pandémie est donc bien la cause inévitable de la création massive d'une arme biologique défensive.....qui pourrait être utilisée en dehors de son but initial. 

Je dois ajouter que malgré les erreurs qui ont déjà étés commises je ne prends pas nos dirigeant pour des cons. C.a.d que ce risque est probablement bien géré.

jeudi 12 novembre 2020

Productivité

 On vous assigne une mission de trois jour dans une entreprise.

Le travail est fait au bout de deux jours et demi.

Les employés de l'entreprise partent aux bout de deux jours et demi sans qu'une tache leur soit donnée pour combler cette demi-journée.

En tant que prestataire de service vous êtes payés deux jours et demi.

Si des gens vous influencent et essayent de vous faire croie que les employés de l'entreprise ont été rémunérés trois jours tout en ayant effectué que deux jour et demi, alors vous êtes en droit de vous sentir lésé. 

Ne pouvant demander à être payé pour des heurs non effectuées vous n'avez plus que la solution d'essayer de rendre le travail plus long la prochaine fois pour éviter que le  travail soit terminé  avant  la fin prévue.



vendredi 16 octobre 2020

Désinfection, asespsie

Lorsque vous mélangez des produits désinfectant / aseptisant de différents type il est très possible que l'effet aseptisant/désinfectant soit annulé. C'est la première chose que j'ai apprise dans le métier du nettoyage de salle blanches dans  l'agro-alimentaire

Je trouve donc sidérant que le publique et les professionnels n'aient pas un accès facile à des listes de  produits incompatibles entre eux.  

Lors d'une visite dans en pole emploi on m'a demandé de me frotter les mains avec un gel hydroalcoolique puis lorsque j'ai demandé d'aller aux toilettes, de désinfecter les poignées de portes avec un autre produit et sans me fournir de gants. Ce produit étant je crois  en plus cancérigène. 

Ces deux produits était-ils compatibles? Que va-t-il se passer lorsque je passerais à nouveau un gel hydroalcoolique sur mes mains après avoir utilisé le désinfectant de surface avec un chiffon sans gants?


jeudi 17 septembre 2020

Travailler le relationnel au travail.

En discutant avec le conseiller je fais part de mes difficultés relationnels avec les collègues ou les managers au travail (d'ailleurs il n'y a pas qu'au travail). On me propose une formation permettant d'améliorer mon comportement au travail et devant un recruteur.

Je peux lécher les culs lorsque je pense que c'est la meilleur solution. Mais que peut-on faire lorsque la majorité de l'équipe choisi de saboter l'automatisation et virer ceux qui ne marchent pas dans la combine? C'est un problème de management: on ne vire pas aussi facilement une grosse équipe d'intérimaire. Car ils sont  entraînés à s'incruster chez le client et à faire rentrer le plus possible  de collègues en diminuant aux besoin la productivité. Même les permanents peuvent être intéressé par un nombre élevé d’intérimaire. Tout le monde a sa part.

Je dis donc au conseillé que je préférerais une formation CACES. Justement j'ai du crédit formation.

Le FMI l'a dit dans un de ces rapports: le prix des services en France est trop élevé. La surfacturation est un handicap global pour l'économie Française.

Un moyen de résoudre le problème est parfois que la société de service appartienne au même groupe financier que la société qui utilise le service. L'investisseurs'y retrouve mais pas le client, ni les prix, ni l'économie.

Un exemple pratique au sein même de l'état: Je consulte le prix d'utilisation d'un cale de mise à l'eau dans un port. Je voix un tarif à la journée environ 7€ au lieu de 100€ pour l'année. Je téléphone à la mairie pour savoir comment payer. Il faut une carte 30€ de caution et déterminer exactement la date de mise à l'eau pour la recharger. Si plusieurs mis à l'eau dans la même semaine, il faut payer un semaine entière. Voulant utiliser la cette cale pour aller aux Glénans deux ou trois fois par ans avec un petit bateau de 3,4m, j'ai besoin d'une bonne météo et donc je ne peux prévoir longtemps à l'avance. Pour moi il y a surfacturation. Un logiciel devrait pouvoir gérer des entrées à la journée ou à la semaine.  Les capacités des cartes à puce et l'évolution du développement logiciel  le permettent à un faible coût. En plus il a une myriade de petits port avec des cales de mise à l'eau. Il y un marché mondiale pour cela.

vendredi 11 septembre 2020

Signature de contrat en ligne et Medecine du travail en ligne.

Si je me base sur mon expérience personnelle il va peut être être nécessaire de rétablir les visites obligatoires de manière inconditionnelle. Alors que je suis dans un situation limite du point de vus de la santé et qu'il me semble donc nécessaire de faire le point, un moyen est trouvé à chaque fois pour que la visite ne soit pas effectuée. L'utilisation de l'internet semble aussi (dans mon cas ) faciliter les abus.

Sur ma dernière mission avec mistertemp cela a été une véritable catastrophe: 

  • j'ai été incapable ni de signer mon contrat: "Pour les contrats, vous allez recevoir un e-mail de MyPixid, vous suivez les étapes et votre contrat sera dessus" : pas reçu d'email . Impossible non plus de me connecter sur Mypixid alors que j'avais déjà créé un compte pour une précédente mission. Problèmes avec les mots de passes et courriel de réinitialisation non reçu. Pas de possibilité de contacter une assistance ni par courriel ni par téléphone avec MyPixid.
  • incapable aussi d'effectuer une visite médicale en ligne avec passeportsanté. Alors que j'ai été relancé par SMS pour effectuer la visite je n'arrive même pas à me reconnecter sur le site de visite en ligne pour finir le questionnaire que j'avais essayé de remplir sans succès avec mon smartphone. 
J'ai perdu plusieurs heures et je suis toujours sur la ligne de départ! Et même en retrait.

La mission qui m'avait été présentée par téléphone était de 15 jours travail de manœuvre, pas de travail en hauteur! A mon avis et bien que l'employé réclame une troisième personne il n'y pas assez de travail justifiant le coût  d'un manœuvre à plein temps, il faut une personne polyvalente et de préférence payée le prix d'un manœuvre!
 
Je me retrouve donc à visser des boulon et à aider l'unique employé de pont équipement à fixer des support de corniche avec un harnais à 6 mètre au dessus du sol. Pas de filet, pas de ligne de vie.

Mardi         7h45 12h puis 13 18h45     --> 11h de travail. (erreur de ma part : c'est 10 heures)
Mercredi    7h30 12h puis13h 18h15    -->  10h de travail
Jeudi          745 12h puis 13h45 15h     --> 5h30 de travail

De nombreux avertissements concernant la moralité des intervenants.
Et aussi le harcèlement habituel lorsque je fais mes courses au Leclerc (acceuil "Monsieur Dechico vient d'arriver") puis sur le parking (Femme avec enfant: "Vous nous haïssez"). J'essaye Liederprice : même topo avec les clients et certains employés.

Le 10 octobre 2020 virement de 265€ 

J'attends le bulletin de salaire qui devrait justifier de 26,5 heures de travail, plus une prime de déplacement et les indemnité de fins de mission plus les congé payés

Comme promis par MisterTemps':

Je reçois ma rémunération le 12 du mois suivant les heures travaillées. Par exemple, si j'ai travaillé entre le 1er et le 31 du mois, je reçois ma paye le 12 du mois suivant.

A la fin de mon contrat, mes Indemnités de Fin de Mission et mes Indemnités de Congés Payés me sont versés avec ma dernière paie.

Les IFM équivalent à 10% de la rémunération totale sur mon contrat, et mes ICP correspondent à 10% de ma rémunération totale, IFM compris.

MisterTemp' met en place deux campagnes d'acomptes par semaine, le mardi et le jeudi. Je peux demander à déclencher 50% de ma rémunération en fonction des heures déjà déclarées par l'entreprise utilisatrice.

Mon bulletin de paie m'est envoyé par mail en version PDF.

N'ayant pas demandé d’acompte je suppose que c'est le salaire définitif à moins qu'il y ait une erreur commise par un des trois intervenant dans la transaction sur le nombre d'heures. 

Remarquez que je me doutais de ce qui allait se passer. Etant sujet parfois à ce que certain appelle des hallucinations j'ai entendu une voix de femme dire distinctement:
"On a besoin de savoir comment ils vont opérer."  (sous entendu:pour vous baiser). 

Un petit envoie de courriel:

Marc Dechico marc.dechico@gmail.com

3:43 PM (0 minutes ago)
Reply
to joran.brosset
Bonjour
j'ai bien reçu votre virement de 275,95 € mais je n'ai pas reçu le bulletin de salaire par courriel.
Est ce le salaire total avec toutes les primes et les indemnités fin de mission et de déplacement?
Mes horaires ont été:
Mardi         7h45 12h puis 13 18h45     --> 11h de travail. (c'est bien 10 heures)
Mercredi    7h30 12h puis 13h 18h15    -->  10h de travail
Jeudi          745 12h puis 13h45 15h     --> 5h30 de travail
Cela correspond-il aux horaires qui  vous ont étés transmis?
Cordialement.
Marc Dechico.



Marc Dechico <marc.dechico@gmail.com>
4:45 PM (0 minutes ago)
to joran.brosset

Merci. 
J'ai fait une erreur de calcul sur la première journée.Veuillez accepter mes excuses s'il vous plaît.
J'espérais plus. J'aurais du demander le montant des indemnités kilométriques.
Cordialement.
Marc Dechico 

lundi 7 septembre 2020

Covid 19

Je reçois un appel téléphonique de la maison de retraite ou se trouve mon père: une animatrice employée par l'Ehpad avec laquelle j'ai participé à un repas a été testée positive au covid 19.

Je demande le nom de cette personne. Puis je consulte le site du gouvernement qui me donne le nom d'un Laboratoire d'analyse qui me redirige vers Doctolib pour prendre rendez-vous. "N'oubliez pas de remplir le formulaire", je suppose que bon nombre de personnes ont oublié. On comprends rapidement pourquoi une fois sur le site de Doctolib. Je les note 2 sur 5.

La raison la plus proche de mon cas que je dois cocher pour justifier le teste  est: "J'ai fréquenté un endroit ou une personne à risque". Cette personne étant en l’occurrence testée positive au Covid 19.

Doctolib me demande de m'inscrire en créant un mot de passe puis de remplir des informations (dont une date au format anglais Mois/jour/année) que je vais devoir renseigner à nouveau manuellement dans le formulaire. Dans ce formulaire la place réservée pour écrire le numéro de sécurité sociale et le numéro de téléphone et les remarques particulières me semble insuffisante.

Personnellement j'y vois à nouveau une preuve  du génie des Français en terme d'organisation: on aurait pu s'attendre à niveau de qualité bien supérieur pour une formalité importante. Facilité d'utilisation c.a.d  le nombre d'intervenants à contacter, le nombre de pages à consulter, le nombre de fois que chaque partie a à saisir la même information et donc le risque d'erreur et enfin  le délai de 24 heures pour obtenir un test.

J'en profite pour consulter l'application Stop Covid sur mon smartphone installée depuis plusieurs semaines et je découvre avec stupeur qu'elle n'a pas été activée. Comment ais-je pu oublier d'activer cette application après l'avoir installée? 

Tout ceci semble vouloir confirmer que les mesures qui sont prises le sont sans convictions, "pour se couvrir" comme me l'avait fait remarquer une fois un cadre de la fonction publique.

En tant de guerre certaines personnes montent au front et se font tuer, aujourd'hui beaucoup se contentent d'encaisser le chèque.

samedi 13 juin 2020

Protocole national sanitaire.

  • "Vous consommez trop de produit. Vous allez me détruire tout mon stock!".
  • "Il faut  vaporiser  juste un peux de produit sur la surface et rincer."
  • "Si le produit n'est pas assez étalé vous pouvez imbiber une lavette avec le produit et l'étendre avec la lavette."
  • "Normalement la lavette finit par s'imbiber de produit et vous pouvez l'utiliser pour faire les chaises et les interrupteur et loquets de portes."
  • "Vous pouvez aussi utilisez la lingette de rinçage pour désinfecter les chaises et les interrupteurs et loquets."
  • "Vous pouvez utiliser le balais coco pour faire les escaliers".
  • "Vous devez utiliser le balayage humide pour les sols"; "Mais que fait cette lingette en micro-fibre  sur ton chariot qui est utilisé pour le balayage sec?"," je l'utilise de temps en temps seulement".
  • "Moi je n'utilise pas de gants pour la désinfection des parties hautes" (Ph 11 équivalent à une solution de javel).
  • "Un vaporisateur de 750ml doit faire 3 jours" (6h->15h une heure de pause).
  • "On est obligé d'attendre".
  • J'observe une collègue et me il me semble qu'elle vaporise abondement certaines surfaces. Ce qui correspond aux premières instructions que j'avais compris. Certaines parties sont-elles plus  risquées et nécessitent-elles plus de produit?
  • "Je  fais les vitre avec du produits pour les sols ou se trouve le produit pour vitre?" "il y en a plus on prend du produit a vaisselle, ça fait mieux." "puis-je avoir du produit a vaisselle?" "je sais pas" "mais enfin, on me demande de faire les vitres , comment qu'je fais si j'ai pas de produit?". Finalement le collègue trouve un bidon de produit pour vitre dans la réserve.

Mois je suis en règle générale un gros consommateur de produit: je préfère en mettre trop que pas assez. Je me pose beaucoup de questions:

  • si je vaporise très peux de produit pour "économiser" alors je vois que la surface ne semble pas complètement imprégnée. Il y a comme des gouttelettes d'eau plus ou moins bien réparties sur la surface. Mais peut-être il y en a beaucoup d'autres, plus petites que je ne vois pas bien et qui suffisent à désinfecter la surface. Toutes ces gouttelettes grosses et petites vont-elles finir pas bien s’étaler sur la surface?
  • si j'étends le produits avec une lingette sèches ou imprégné de produit  (après plusieurs passages ou vaporisée) est-ce que je ne vais pas diminuer la quantité de produit sur la surface? Sera-t-il encore en quantité suffisante pour assurer une désinfection?
  • si le produit en faible quantité sur la surface sèche avant les 5 minutes recommandées pour laisser agir le désinfectant, alors la désinfection a-telle lieu normalement? Comment puis-je tester que le résultat est bon? D'ailleurs j'aimerai savoir si les 5 minutes sont nécessaires pour le détergent ou pour le désinfectant. Puis-je descendre en dessous si la surface est propre de salissures?
  • si j'utilise une lavette sèche pour essuyer le produit après les 5 minutes va-il rester trop de  produit sur la surface et cela risque-t-il de neutraliser un désinfectant de type alcoolique? 
  • Quelle est la compatibilité du produit avec les lingettes pré-imprégnées utilisées pour désinfecter les ordinateurs? 
  • si j'utilise le produit qui c'est déposé sur un lingette humide utilisée pour rincer  pour ensuite désinfecter des chaises, interrupteurs et loquets cela veut dire qu'il reste aussi du produit sur les  surfaces rincées et même les interrupteurs. Quel va être l'interaction si les utilisateur ont du gel alcoolique sur leur mains ou même désinfecte leur chaise avec du gel hydro-alcoolique? 
  • si je ne rince pas la surface après avoir lavé avec un produit à la fois détergent et désinfectant quel sont les conséquences pour les personnes dont la peau reste en contact avec le produit. Le risque couru est-il acceptable face au risque de re-contamination pendant le rinçage? J'en profite pour rappeler que plusieurs membre dans les institutions européenne ont subis des analyses de sang avec un inventaire de toute les substances qui les ont contaminé: tous ont des produits chimiques dans le sang qui proviennent des produit de nettoyage et même des micros-billes. Quelque part le rinçage n'a pas fonctionné! 
Je suis trop con! Je me pose des questions connes!

Enfin cela serait rassurant si on pouvait utiliser des produits compatibles avec les gels  ou les solutions hydro-alcooliques utilisées pour les mains et certaines surfaces hautes.

Moi je suis un amateur, et j'aime imaginer des solutions connes!:

  • lavages avec une lavette imprégnée de produit non désinfectant ou compatible avec l'alcool.
  • rinçage eau claire si nécessaire
  • pulvérisation d’alcool sur l'ensembles des surfaces ( sol y compris ) avec un pulvérisateur type jardinage. Ou utilisation d'un brumisateur.
  • supprimer les lavabos qui sont incrusté dans un planche car l'eau stagne autour du lavabo.
  • utiliser pour les interrupteurs, les poignées de porte et un maximum d'objets qui sont fréquemment utilisés par plusieurs personnes, des matières bactéricides/virucides. (je crois que cela existe pour du matériel utilisés par les dentistes).   
Je ne me fais pas d’illusion sur les solutions que je propose, mais je n'aime pas critiquer sans proposer de solutions.

Il doit y avoir peut-être quelques  inconvénients:

  • des risques d'incendies ( bien qu'il me paraisse difficile d’enflammer de l'alcool à 70° ).
  • des risques avec le matériel informatique. mais cela peut-être fait rapidement par l'utilisateur.  Surtout si plusieurs utilisateurs se partagent le même ordinateur. 
  • la personne pulvérisant l'alcool serait peut-être obligée de porter un masque intégrale.

Il doit y avoir peut-être quelques  avantages:

  • moins de temps d'attente puisque l'alcool agit en moins de 20 secondes et donc moins de contrainte d'organisation.
  • pas de nécessite de rinçage de l'alcool et donc de risque de re-contamination.
  • pas de problèmes de compatibilité entre produit. (sol, parties hautes, ordinateurs ).
  • alcool acheté en grande quantité, moins cher et plus facile à trouver. Idem pour détergent simple.
Courir plus  de risques pourrait être justifié à cause des enjeux. De plus un risque peut-être géré.

Les problèmes rencontré sont mondiaux et nouveaux, il pourrait donc y avoir des équipes de recherche nationales et internationales regroupant des chimistes, des professionnels du nettoyage, des chercheurs du privé. Les solution peuvent être améliorées constamment. Des dépôt de brevet pour des substances chimiques permettant de faciliter l’organisation  et la fiabilité du travail de désinfection pourrait rapporter des milliards de royalties. Et le problème n'est pas récent étant donné les risques d'infection provoquant la mort qui existent  depuis longtemps dans les hôpitaux.

Finalement les cadres ainsi que les exécutants pourraient être persuadés que le nouveau protocole est impossible à réaliser et que même si il était possible de le réaliser dans les temps impartis, il serait inefficace.

Dans  ce cas il faut s'attendre:
-- à des poursuites judiciaires menés par les syndicats.
-- à des poursuites judiciaires par les utilisateur des locaux pour mise en danger. (il semblerait que certains parents refusent déjà d'envoyer leur enfants dans les locaux).
-- à la non exécution  du travail (par les les agents titularisés)  ou à l'utilisation de leur propre méthode de travail dont personne ne pourrait prouver qu'elles sont moins efficaces que la méthode officielle. 

Selon mon expérience un agent de nettoyage se trouve parfois dans un situation où il doit prendre une décision. Par exemple je dois nettoyer du haut vers le bas. Je commence donc par le boitier pour les serviettes jetables puis la chasse d'eau puis le bidet. Comme il utilise une serviette pour étaler le produit détergent/désinfectant, il se peut qu'elle traîne par terre pendant un moment lorsqu'il étale le produit sur le bas du bidet  ou qu'il le rince. Vat-il contaminer une partie qu'il a déjà nettoyé? La solution serait d'avoir une lingette entièrement imprégnée de produit, mais pendant le rinçage? Il peut donc prendre la décision de nettoyer d'abord le sol contrairement à ce qu'indique le protocole. S'il pulvérise par erreur du produit prévu pour la table sur du matériel informatique que vat-il se passer lorsqu'il va utiliser un autre produit pour faire le matériel informatique?

Il a besoin de plus d'informations sur les produits qu'il utilise: produit pour les sol, produit pour les parties hautes, produit pour le matériel informatique, pour les vitres. Quel sont les temps de de réaction pour les  fonctions  détergente, virucide, bactéricide? Si je fais une erreur qu'elle sont les conséquences? Si je cherche l'information puis-je consulter un site prévue pour moi pour me renseigner?

Pou moi la compatibilités des produits est un problème crucial. L'utilisation de seulement deux produits compatibles: un détergent pur puis une désinfection à base d’alcools avec un brumisateur  semblerait être une solution qui résout beaucoup de problème et réduit de nombreux risques.

De plus on me remet une bouteille de 50cl de gel hydroalcoolique dont le bouchon articulé se casse dans la première journée d'utilisation. Puis je demande des gant long solides et résistant aux produits chimiques pour remplacer les gant cours qui sont prévu pour manipuler la nourriture et que les agents de nettoyage mettent en double. Les miens se déchire régulièrement  dans la première demi journée de même que les gant long que j'ai demandés en remplacement. Dois-je avoir confiance dans mon employeur? Dois-je amener mon propre matériel pour que le travail soit fait en sécurité?