mardi 9 février 2021

Le Brexit et l'Europe

Là encore je m'aventure dans un domaine que je connais peux et donc très risqué pour moi. De plus, malgré le fait que je sois plus souvent  sympathisant à gauche qu'à droite, je suis fortement influencé par le mode de penser anglo-saxon. J'ai travaillé  plusieurs années dans des entreprises américaines et japonaises. Je regarde aussi beaucoup de films américains. Forcément, je suis fortement influencé par la  propagande américaine et le mode de penser anglosaxon. 

La sortie du Royaume-Uni de l'Europe semble être un incident très grave dans la construction de l'Europe. Les interprétations, en fonction de la la source sont très diverses et très émotionnelles. Pou moi ce refus est préoccupant alors que l'on voit monter la puissance de la Chine et de la Russie  qui ont des systèmes politiques que peux d'européens, à mon avis, accepteraient de subir.

Pour le Royaume-Uni il semble que cela soit avant tout l'excès de réglementation et la pesanteur administrative qui soit en cause. 

Pour l'Europe on met en avant la refus de faire jouer la solidarité. Les pays les plus riches donnent plus à l'Europe qu'il ne reçoivent d'elle. Refus d'autant plus difficile à accepter que l'Europe a "ouvert"  en grand ses portes au Royaume Uni en acceptant par exemple l'anglais comme langue commune.

Certain sont soulagés de les voir partir en prétextant que le Royaume Uni est le cheval de Troie des Etats Unis qui sont à la fois un partenaire privilégié et un concurrent de l'Europe.

Je pense pourtant que l'intégration économique et militaire entre l'Europe, les Etats-Unis et le Royaume-Unis est très élevée et va le rester.

Le débat politique  en France autour du Brexit ne m'a pas paru très intéressant. Mais je n'ai peut-être pas suffisamment cherché.  

Reste le problème de la réglementation, de la pesanteur des lois et de l'administration qui sont faites pour nous protéger mais qui pourraient avoir un effet inverse à long terme en ralentissant l'innovation, en handicapant l'économie et en limitant notre indépendance. Le renforcement de la réglementation est défendu semble-t-il par les partis de gauche qui cherchent une uniformité dans tous les pays.  Et c'est la à mon avis que le bas blesse. Par exemple on critique les paradis fiscaux depuis plusieurs décades mais on a pas trouvé le moyen de s'en passer. C'est donc qu'ils ont une certaine utilité que l'on ne peut nier. 


A suivre...
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire