mardi 11 septembre 2018

48 heures avec l'enregistreur Zoom H1N

Acheté sur internet ( thomann.de ) et livré avec une licence pour télécharger cubase le et wavelab le. Je n'ai pas encore testé les logiciels mais ce sont des poids lourds de l'audio.

Il faut bien comprendre que même avec du matériel de qualité on ne peux s'improviser ingénieur du son (connaissance électronique , expérience pour placer un micro ......)

J'aimerais me construire un univers audio (enregistrement d'ambiance prélevé dans la vie de tous les jours) c'est aussi un moyen de stimuler me capacités auditives en déclin.

Je suis intéressé aussi par le côté électronique et mathématique de l'audio (j'ai pratiquement tout à apprendre dans ce domaine)

Je voulais aussi avoir la possibilité d'enregistrer à partir d'un poste de radio (sortie casque) ou d'une chaine hifi (sortie ligne).


J'ai bien aimé:

la simplicité d'utilisation et la sécurité avec une séparation de la configuration  accessible seulement par une mise sous tension spéciale de l'enregistreur.   (appuis sur deux boutons simultané).

Les options d'enregistrement les plus utiles son facilement accessibles:
-- choix qualité enregistrement,
-- filtre passe haut
-- limiter
-- niveau d'enregistrement automatique.
-- niveau d'enregistrement (gain)

La présence d'une entrée ligne qui marche bien.

la qualité sonore

la légèreté et la taille

la possibilité d'utiliser un pieds photo pour fixer l'appareil

la possibilité d'utiliser une alimentation externe usb 5v simultanément avec les piles ou accus nimh en interne et de pouvoir la débrancher sans causer de parasite dans l'enregistrement. Il existe des boitiers 4 piles AA avec sortie usb.

J'ai moins aimé:

-- l'absence en standard d'une bonnette pour protéger du vent (le simple déplacement à la main du Zoom H1N peux provoquer la saturation du micro.

-- les boutons volume casque sont légèrement branlant et peuvent causer du bruit.

-- l'impossibilité de brancher l'entré ligne sur une sortie casque. (enregistrer la radio)

-- l'apparition de souffle gênant -si on cherche la qualité d'enregistrement-  à partir du niveau 7 d'enregistrement, niveau dont on peux avoir besoin fréquemment . De telle qualité peuvent s'obtenir avec  du matériel pro pour un prix au moins dix fois supérieur.

-- le bruit supplémentaire causé par le limiteur. 

-- la difficulté pour trouver  des micro externes vraiment compatibles et performants.

- - la disposition des prises casques et micro.

-- l'absence d’adaptateur permettant de brancher des micro xlr symétriques. (j'ai décidé d'acheter un mixette pour pouvoir brancher du XLR symétrique) ou d’enregistrer à partir d' une sortie casque.

- - la disposition du bouton de niveau d'enregistrement près des micros augmentant le risque de bruit du à la manipulation  pendant l'enregistrement:  frottement avec bonnette ou  frottement du pouce sur le capot.

-- les temps de réponse pour la mise sous tension et de certaines options des menus pas vraiment prioritaire comme la suppression de fichier. Les bouton audio, lowcut, limter, autolevel reagissent rapidement. 

Pour pallier les problèmes de souffle et de saturation j'ai prévu d'essayer une mixette externe.
Pour la saturation, il devrait être aussi possible baisser le niveau d'enregistrement bien en dessous de -12db et de normaliser par la suite le niveau par logiciel avec cubase. Je parlerai du résultat lorsque j'aurai testé ces solutions . Je suppose qu'il existe des limiteurs logiciels (cubase) plus performant que ceux intégrés dans le H1N.

J'en profite pour signaler une confusion que j'ai faite à la première utilisation: confnondre des problèmes de saturation avec des bruits de vent ! Ils peuvent être causés par un simple déplacement de l'enregistreur. C'est pour cela que j'avais trouvé le limiteur inefficace! Il faudra choisir entre limiteur et niveau automatique et je suis trop inexpérimenté pour l'instant.

Pour diminuer les risque de bruit de manipulation en tenant  l'enregistreur à la main j'utilise une perche telescopique à selfie à 6€. Celle que j'ai n'est pas très rigide si complètement déployée et peut donc donc causer du bruit si manipulation brusque (faible risque).

Je pense que des sites dédiés -certains sous contrôle ou proposé par la marque zoom-  pourraient permettre d'aider les utilisateur et passionnés du H1N.

Je pense qu'un marché potentiel pour du matériels périphérique compatible avec le H1N existe. La compatibilité ( certification ) pouvant être un argument de vente.

Malgré ma très faible expérience je me permet quelques suggestions pour la prochaine version du H1:

-- inclure dans le H1 une "normalisation logicielle " du niveau d'enregistrement. Pour permettre l'audition à un niveau  normal d'un enregistrement qui a été fait à un niveau faible . Cela ne ne devrait  pas être très coûteux en terme de charge processeur. Soit pendant l'enregistrement soit après. Plus clairement choisir un décalage numérique constant du niveau d'enregistrement globalement pour tout l'enregistrement. Cela pourrait être fait à l'écoute seulement, comme un zoom d'appareil photo qui continu d'agrandir mais en mode numérique lorsque le niveau casque est augmenté. Un limiteur d'écoute pourrait être utilisé dans ce cas pour éviter de saturer le casque.

--  permettre l'enregistrement avec un niveau ligne élevé  en permettant une atténuation électronique. Ou pour ne pas compromettre la sécurité et la simplicité d'utilisation fournir en standard un adaptateur permettant l'atténuation de l'entrée ligne. C'est dans la logique de mobilité du H1 de permettre l'utilisation avec la sortie casque d'une radio mobile.
  
-- la taille (largeur) pourrait être légèrement augmentée pour pour ajouter des possibilité de connection.

- - ajout de prises mini XLR symetrique  à la même place que le h4  c.a.d à l'opposé des micros.

--  ajouter une prise TRS dedié ligne permettant la connection de sortie casque.

-- déplacer aussi la prise casque vers le bas près des mini XLR

cela fait 3 prises TRS (ligne ,micro , casque) plus 2 prises mini XLR qui devrait être orienté dans le sens de la longueur de l'enregistreur. Cables sortant tous dans le même sens vers les bas.
On pourrait au moins différentier la sortie ligne/micro et facilité l'ajout d'interface externe pour micro XLR .

-- déplacer aussi le niveau micro vers le bas loin des micros. En tenant  le H1 avec une main et en réglant  avec l'autre main j'aurais peut-être moins de risque de causer du bruits dans les micro internes.

 -- la hauteur et disposition des boutons pourrait être différentié pour permettre un reconnaissance tactile. Par exemple les boutons pause et stop pourrait être plus haut que les bouton avance et recul.
Les bouton audio, lowcut  pourrait être décalé (comme zigzag) au lieu d'être aligné et leur hauteur aussi différentiée.

-- un module d'extension compatibles et certifiés similaire à  des cartes d'extension sur un pc pourrait être aussi greffé soit en dessous soit à l'opposé des micros. Une solution ressemblant existe pour le H4 je crois (module interchangeable micros ou prise XLR).

-- La possibilité de mettre en veille le H1 pour permettre une mise en tension plus rapide.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire