lundi 6 mai 2013

Les ordures.

Ils ont souvent un besoin immense d'être aimé.
Mais leur entourage finit parfois par comprendre la réalité.
Ne pouvant plus être aimé l'ordure n'a plus que quelques échappatoires.

Baiser les intrus et  par ordre de préférence :
-- en les aidant.
-- en les faisant chanter après les avoir espionné .
-- en les corrompant.
-- en les détruisant.

En fait la description que j'en fais pourrait-être qualifiée de fantasme. Je ne fais que rassembler des informations sur certaines personnes connues que j'utilise pour interpréter mon expérience personnelle: "il faut les corrompre", "il faut les faire perdre".  Je ne suis sur de rien! Il aurait fallu passer beaucoup plus de temps que je ne l'ai fait, pour analyser puis vérifier les différentes péripéties de la vie. Les situations rencontrées ne sont pas toujours aussi simples à expliquer. Il faut prendre chaque cas particulier dans son contexte et puiser dans une réserve d'éléments explicatifs probables que je vous laisse le soin de trouver.

De plus on n'est pas une ordure à temps plein, sauf si votre activité le requiert. Ont ne devient pas non plus une ordure comme cela: ex-nihilo ("c'est avec les victimes que l'on fait les meilleurs bourreaux"). En effet il y a peux de chances de devenir une véritable ordure sans causes connues car  la vie ne permet que rarement de continuer à se comporter en salaud sans être puni.

D'où le très lent apprentissage - chez moi - de la "solidarité", la corruption active, l’espionnage ..... Si je suis devenu une ordure à 52 ans alors je suis encore loin d'avoir acquis tout le savoir faire et l’environnement nécessaire à la survie.  

Pornographie.


J'ai depuis longtemps fait usage de cette sorte de produit malgré la réprobation qui entoure ce genre d'activité. Je reconnais qu'il est délicat pour une société d'encourager la production d’œuvres pornos parce qu'elle est parfois liée à la criminalité, la drogue et l'exploitation extrêmement brutale et traumatisante  de la personne humaine.

Je suppose qu'il y a différentes formes d'activités pornographiques et de prostitution. Certaines formes   pourraient être considérées comme acceptables et sont probablement en partie protégées par l'Etat. La prostitution et la pornographie ne sont pas au sens juridique des crimes en France.

J'utilise la pornographie pour plusieurs besoins.

Cela peut-être simplement un besoin occasionnel de s'amuser et de s'encanailler ou de se dépolariser ou même de se libérer de tensions internes pas forcement sexuelles. Par exemple lorsque je travaillais dans l'informatique j'avais souvent des difficultés à m'extraire de mes obsessions: l'informatique demandant beaucoup de concentration intellectuelle il est parfois difficile de se débarrasser du stress du aux conséquences sur l'entreprise d'éventuelles erreurs.

Il a y aussi la catharsis. Autrement dit la possibilité de se libérer l'esprit  en se livrant en rêve à des activités   impossibles ou  qu'il est préférable d'éviter.

J'ai pu aussi profiter d'une expérience sexuelle externe. Bien sur il est préférables de ne pas essayer de copier exactement les performances des  meilleurs étalons. Il y a - comme dans le cinéma - une tendance à exagérer et duper le spectateur pour capter son attention. Mais il est important de comprendre que pour respecter le plaisir de sa partenaire il faut aussi savoir durer.  J'apprécie souvent les scènes comportant des actrices qui jouent en solo  ou des actrices qui jouent des scenes  lesbiennes car cela montre une autre forme - souvent moins violente - du plaisir féminin .

Mais il y autre chose dans ces scenes très sensuelles, c'est la reconstruction virtuelle d'une relation intime. L'actrice favorise souvent ce phénomène en regardant la caméra - contrairement aux actrices de l'autre cinéma - parfois elle vont jusqu'à parler au spectateur en l'encourageant et en le remerciant. Pour une  personnes souffrant éventuellement d'isolement il peut-être utile de pouvoir regarder une belle  fille qui vous sourit, qui vous remercie et qui vous encourage à la regarder. Dans la vie, une femme qui se sent observée et désirée peut se sentir  agressée et avilie.
  
La pornographie a été  trop catégoriquement condamnée. Les  gens ne voient que la duperie, la cupidité et l’encouragement à la débauche. Mais il  peut y avoir aussi libération, enrichissement et humanisation.

Ca fait un peux disserte je trouve. Mais comment en parler avec humour?

--"Tu m'aimes dit? Dis moi que tu m'aimes!"
--"Mais bien sur que je t'aime, je t'admire tant! Tu est beau, intelligent, cultivé et tout! Ma copine t'admire aussi....."
--"Menteuse! Tu te fous de moi! ......Dis moi encore que tu m'aimes....et merde il me reste plus que 50 euros!"

dimanche 7 avril 2013

Les Catégories d'agent d'espionage

C'est bien parce que je suit ridicule que je me permet de pontifier de cette façon.

Types possibles d'un agent:

-- Le vrais agents connus.
-- Les vrais agents inconnus (taupes).
-- Les faux agents connus (les nulles ou les vrais qui sont brûlés).
-- Les agents qui pensent travailler dans l'intérêt de leur pays mais qui en faite travaillent pour ceux d'en face ou d'à côté (détournement   de réseaux  d’espionnage). C'est particulièrement grave lorsque le haut de la pyramide est corrompue.
-- ........
-- ..........

Bien sur tout cela c'est la base, les espions pouvant  changer temporairement de catégories.....

Par exemple: si vous entendez dire à la radio que le pape retraité est un "anarchiste" cela veux-t-il dire qu'il était un agent? Mais de quel type et travaillant pour qui? Imaginez un peux l'immensité du réseaux dont il aurait bénéficié..... et le travail de son remplaçant pour nettoyer la maison.